La Nouvelle Tribune

Entrée dans le gouvernement d'union: le parti de Gbagbo pose ses conditions

Espace membre

Côte d'ivoire - Le parti de Laurent Gbagbo, (ancien président ivoiren assigné à résidence à Korhogo dans le nord du pays) le Front populaire ivoirien a posé mercredi ses conditions pour une entrée au gouvernement d'union nationale proné par Alassane Ouattara. Pour Mamadou Koulibaly, président par intérim du parti et actuel président de l'assemblée nationale, le parti n'envisagera sa participation que si les membres détenus sont libérés, y compris M. Laurent Gbagbo.

Les militants ont décidé à une large majorité: oui, nous allons au gouvernement, mais à condition que les questions des camarades incarcérés et de la sécurité, notamment, soient traitées et résolues, (...) Quand les conditions de sécurité et de libération de nos camarades seront remplies, alors nous pouvons envisager sérieusement d`entrer au gouvernement. (...) Il n`y a pas d`urgence, (...) Le président Ouattara a une large majorité, il peut créer son gouvernement a déclaré M. Koulibaly à la presse.

 

Le camp Ouattara n'a pas encore réagi à ces déclarations.