La Nouvelle Tribune

Ouagadougou: Coups de feu à la présidence

Espace membre

Jeudi soir des coups de feu ont été entendus dans l'enceinte de la présidence à Ouagadougou au Burkina Faso. "Le régiment de sécurité présidentielle est entré en mutinerie dans la nuit du 14 au 15 avril 2011. Des tirs d’armes automatiques et d’armes lourdes ont eu lieu toute la nuit , obligeant le chef de l’Etat à quitter sous bonne escorte sa résidence du palais de Kosyam." rapporte un quotidien burkinabè.

Deux autres camps militaires ont  pris le relais, après le début des événements. Dans la capitale, des boutiques ont été saccagées, les mutins ont également vandalisé le domicile de Gilbert Diendéré, le chef d’état major particulier du président. La ville a retrouvé le calme au milieu de la journée.

Rappelons que le président Compaoré a engagé des consultations depuis quelques jours avec les différentes couches sociales du pays pour s'enquérir de leurs problèmes. Le moins qu'on puisse dire c'est que Blaise est sur la braise!