La Nouvelle Tribune

Séisme au Japon: des risques de fusion nucléaire

Espace membre

Le puissant séisme qui a frappé le Japon en début de matinée d'hier semble avoir plus de conséquences que prévu. Plusieurs centaines de morts et de disparus ont été estimés. Ce séisme a été suivi d'un tout aussi puissant tsunami qui a détruit plusieurs villes, et habitations. Mais le plus inquiétant demeure l'instabilité des centrales nucléaires. 11 réacteurs sur 55 que compte le Japon ont été affectés par le séisme.

Et une semble particulièrement instable, malgré le liquide de refroidissement délivré par l'armée de l'air américaine. Vendredi, un niveau de radioactivité 1.000 fois supérieur à la normale a été détecté. Les autorités ont alors décidé de laisser s'échapper des vapeurs comportant des substances radioactives pour faire descendre la  pression, après avoir évacué la zone dans un rayon de 10 kilomètres.

Le risque de fusion dans la centrale est possible et tout est mis en oeuvre pour l'éviter. Ce matin une explosion aurait été entendue dans une de ces centrales. Une violente explosion s'est aussi produite dans un complexe pétrochimique de la préfecture de Miyagi, dans le nord-est du japon, après le séisme