La Nouvelle Tribune

Côte d'Ivoire: "Pas question d'aller vers une partition"

Espace membre

Alors que la crise en Côte d'ivoire semble s'enliser depuis les résultats du second tour de la présidentielle, Guillaume Soro ancien premier ministre a officiellement rejeté l"élection de Laurent Gbagbo, stipulant que pour lui le président élu par les ivoiriens est Alassane Ouattara, challenger de Gbagbo, déclaré vainqueur par la CEI.

Reconduit par Ouattara, Guillaume Soro revient sur les rumeurs de partition du pays et s'exprime sur l'attitude de Laurent Gbagbo. (cf lecteur ci-dessous). Ouattara quant à lui a annoncé "Il n'y aura pas de chasse aux sorcières", sur la radio française Europe 1. "(Alassane Ouattara) est prêt à lui conserver ses avantages d'ancien chef d'Etat s'il accepte de partir du pouvoir pacifiquement", a-t-il ajouté, précisant que lui-même garderait le portefeuille de la Défense. Concernant sa démarche de reconciliation nationale, il a ajouté: "Si Laurent Gbagbo accepte tranquillement de partir du pouvoir, les ministres de son parti seraient les bienvenus dans ce gouvernement que nous entendons diriger"

 

{dailymotion}xfyrui{/dailymotion}