La Nouvelle Tribune

Présidentielle au Burkina: écrasante victoire de Blaise Compaoré

Espace membre

Selon les "résultats provisoires non officiels" publiés par notre confrère Sidwaya, Blaise Compaoré, a remporté la présidentielle du 21 novembre 2010, avec 80,98% des suffrages. Le quotidien d’Etat, qui a sorti la calculette sur la base des résultats fournis par ses correspondants dans les 13 régions du Burkina Faso, affirme que le président sortant a été réélu dès le premier tour, avec 1,3 millions de voix.

Il s’offre ainsi au passage une confortable avance sur ses deux principaux challengers que sont Hama Arba Diallo (2e avec 7,96% des suffrages) et Bénéwendé Stanislas Sankara (3e avec 5,52% des suffrages). Sur les 13 régions, les suffrages exprimés en faveur du président-candidat iraient de 66,66% (pour la région du Sahel) à 94,14% (pour la région du Plateau central).

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) promet de proclamer les résultats provisoires au plus tard ce jeudi 25 novembre. Des résultats d’avance rejetés par quatre candidats de l’opposition qui ont dénoncé, à la faveur d’une conférence de presse organisée le 23 novembre 2010 à Ouagadougou, de "graves irrégularités", une "violation délibérée du Code électoral"  et  "l’instauration de dispositions qui favorisent ouvertement la fraude" par la Ceni.


Classement sous réserve de la proclamation de la Ceni

1er  Blaise Compaoré: 1 322 868 voix; 80,98%

2e  Hama Arba Diallo: 130 062 voix; 7,96%

3e  Bénéwendé Stanislas Sankara: 90 176 voix; 5,52%

4e  Boukary Kaboré: 35 117 voix; 2,15%

5e  Maxime Kaboré: 30 755 voix; 1,88%

6e  Pargui Emile Paré: 13 749 voix; 0,84%

7e  François O. Kaboré: 10 796 voix; 0,66%