La Nouvelle Tribune

Guinée: un mort et 50 blessés lors de violences, campagne électorale suspendue

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter
La Céni et le ministère de l'Administration territoriale devaient se réunir lundi pour finaliser l'organisation de ce second tour entre l'ex-Premier ministre Diallo (43,69% au 1er tour) et l'opposant historique Condé (18,25%).

Après l'annulation du vote pour absence de procès verbaux dans cinq importantes circonscriptions, le taux d'abstention avait été de 48%.

MM. Condé et Diallo, sous la pression du président burkinabé Blaise Compaoré, médiateur dans la crise guinéenne, avaient signé le 3 septembre à Ouagadougou un "protocole d'accord" dans lequel ils s'engageaient à mener "une campagne apaisée".

AFP