La Nouvelle Tribune

Faure Gnassingbé prête serment en présence de quatre chefs d’Etat ouest africains

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
« Le suffrage universel du peuple a décidé. Il n’y a personne pour s’y opposer », a déclaré Aboudou Assouma, président de la Cour constitutionnelle du Togo.

Il a ajouté que Faure Gnassingbé a élégamment triomphé de ses adversaires dans une « épreuve dure et éprouvante ».

"Votre triomphe est le fruit de votre dynamisme caractérisé par votre jeunesse », a-t-il ajouté.
(apa)