La Nouvelle Tribune

CHARLES PASQUA BIENTÔT EN PRISON ?

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Le sénateur des Hauts-de-Seine fait déjà l'objet, dans le dossier SOFREMI, d'un renvoi pour "corruption passive" devant la cour de justice de la République (CJR) habilitée à enquêter et à se prononcer sur des délits reprochés à des ministres en exercice.

Il a également été renvoyé devant la CJR dans deux autres dossiers. Ce procès à trois branches devant le CJR doit se tenir du 19 au 30 avril à Paris.

Souhaitons-lui beaucoup de plaisir.

(*Plus sérieusement, de l’armement)
(*la France en est aussi une, pour les chefs d'État Africains.)

Christian Désiré HOUSSOU