La Nouvelle Tribune

Interdiction de manifester au Togo

A lire

Gambie : des militaires gambiens et ceux de la CEDEAO encerclent le village de Jammeh

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

se connecter
Lors de cette «veillée», un revolver a été trouvé sur un homme en civil par le service d'ordre de l'UFC. Ce dernier ayant avoué être un gendarme, la foule a voulu le lyncher. Les responsables de l'UFC se sont interposés. La gendarmerie, appelée pour évacuer son agent, a dispersé la manifestation à coups de grenades lacrymogènes.
(liberation)