La Nouvelle Tribune

BESSON, chantre par procuration de la nouvelle identité des blancs, adepte du mariage blanchâtre

Espace membre

Bientôt c'est un autre texte qui sera proposé en conseil des ministres dès ce mois de janvier, comme nous l'avait déjà promis monsieur ERIC BESSON, pour sanctionner les employeurs ayant recours à des travailleurs sans papiers et là, on ne pourrait plus dire qu'il est dans le désoeuvrement.

Jurons qu'à cette allure il aurait évacué toutes nos peurs d'ici à 2012. L'épouvantail qu'a toujours représenté l'immigration pour les politiciens de tous bords, et ses avatars n'en seront plus un, d'ici là. Disons tant mieux pour la salubrité et pour sa promotion personnelle qui fait courir le personnage.