La Nouvelle Tribune

Succession Gabon

Espace membre

Les manifestants, dont les rangs ne cessent de grossir, se dirigent ensuite dans le calme vers la cité de la Démocratie en criant des slogans tels que "On veut le changement"; "Ali démissionne"; "Ali dictateur".

Certains manifestent aussi leur hostilité à la France: "Que la France ne soutienne pas Ali, sinon ce sera un bain de sang pour les Français", menace un manifestant, soulevant à la fois des hourrahs mais aussi des huées de réprobation.
(AFP)