La Nouvelle Tribune

Togo:

Espace membre

 Importants changements à la tête des forces armées
D'importants changements ont été opérés à la tête des Forces armées togolaises (FAT), dont le départ du lieutenant-colonel Rock Balakiyem Gnassingbé, demi-frère du chef de l'Etat Faure Gnassingbé, à la tête du Régiment blindé de reconnaissance et d'appui (RBRA)


Sont concernés par ce réaménagement, le lieutenant-colonel Odikro Atoemne, remplacé à la tête du Régiment de soutien et d'appui( RSA) par le lieutenant- colonel Barnabo Nampukine.

Au niveau du 1er Régiment inter-armes (1er RIA), le commandant Oyomé Kémence cède sa place au lieutenant-colonel Emmanuel Kodjo Kegnon, tandis que le commandant Sei-Gbati remplace à la tête du 4ème Régiment inter-armes(4e RIA) le lieutenant-colonel Daro Tchedré.

Le très stratégique Régiment commando parachutiste (RPC) de Kara (région natale des Gnassingbé) est désormais confié au lieutenant-colonel Yao Kpelenga, régiment précédemment dirigé par le colonel Lemou.

Quant au 2ème Régiment inter-armes (2e RIA), il est dorénavent dirigé par le lieutenant-colonel Eugène Nyakoufré, qui remplace à ce poste le nouveau patron du RPC.

L'état-major de l'Armée de terre dirigé par le général Gnakoudé Béréna est désormais sous l'autorité du colonel Wiyaoh Balli, ex-patron du Régiment commando de la garde présidentielle (RCGP).

La surprise dans ce changement à la tête des unités de commandement est le remplacement à la tête du Régiment blindé de reconnaissance et d'appui (RBRA) dirigé par le lieutenant-colonel Rock Balakiyem Gnassingbé, demi-frère aîné de l'actuel chef de l'Etat. Il est remis à la disposition de l'état-major général des armées sans aucune fonction précise. Son poste est tenu par le commandant Yodi, ex-chef de l'escadron blindé du Régiment commando de la garde présidentielle(RCGP).

{mosgoogle}Suite à la "tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat" qui a entraîné la détention depuis avril dernier de Kpatcha Gnassingbé, ex-ministre de la Défense et député à l'Assemblée nationale, beaucoup de mutations sont effectuées dans l'armée togolaise.

Le général de division Zakary Nandja, chef de l'état-major général des Armées avait quitté son poste mi-mai pour celui de ministre d'Etat, ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hydraulique villageoise.

Il a été remplacé par le directeur de cabinet du président de la République, le général de brigade Essofa Ayéva, considéré actuellement comme l'homme de confiance de Faure Gnassingbé.
Pana