La Nouvelle Tribune

Elections/Congo-Brazzaville

Espace membre

D. Sassou NguessoL'opposition dénonce des fraudes
Les élections présidentielles se sont tenues dimanche au Congo-Brazzaville dans le calme et la sérennité. Cependant dans une déclaration commune plus tôt dans la soirée, six candidats ont fait état d'«une abstention record de plus de 90%».


Signalant que des militaires proches du pouvoir de Denis Sassou Nguesso auraient voté plusieurs fois dans différents bureaux de vote et que des autorités auraient distribué de l'argent pour inciter les populations à voter, les membres de l'opposition crie au scandale.

Réponse du porte-parole du gouvernement: «On ne peut pas parler de fraude à partir du moment où nous avons eu près de 170 observateurs internationaux sur le terrain». «C'est même trop tôt pour parler de ces fraudes, parce que c'est à partir de 23H00 (22H00 GMT) seulement que nous pourrons avoir les premières tendances»

{mosgoogle}Une certaine confusion règne donc après les élections présidentielles. Des membres influents de l'opposition appellent déjà à la reprise des élections.
lnt international