La Nouvelle Tribune

Compagnies aériennes

se connecter
se connecter
Royal Air Maroc n’a donc pas longtemps hésité avant de retirer à la compagnie sénégalaise les deux Boeing 737-700 qu’elle continuait à lui fournir, ne lui laissant que deux appareils, un B737-700 et un Q300. Parallèlement, l’Etat sénégalais a ordonné la saisie de ses comptes par l’agence de recouvrement des taxes aéroportuaires.

Air Sénégal avait déjà perdu la confiance de ses fournisseurs depuis plusieurs mois en raison de ses conflits internes et ceux-ci ne lui faisaient plus crédit. A présent, elle ne peut plus régler ses achats, la location de ses appareils ni ses créanciers. Elle n’avait donc d’autre issue que d’arrêter ses activités.

Visitez sous le manguier