La Nouvelle Tribune

Compagnies aériennes

Espace membre

Air Sénégal International suspend ses opérations

Placée dans une situation inextricable, Air Sénégal International a baissé les bras. En cessation de paiement, la compagnie sénégalaise a suspendu ses opérations le 24 avril et annulé tous ses vols pour une durée indéterminée.


Telle devait être la conséquence du conflit qui s’envenimait entre Royal Air Maroc et l’Etat sénégalais, tous deux actionnaires d’Air Sénégal International, à 51% et 49% respectivement. En 2007, le Sénégal avait indiqué sa volonté de récupérer le contrôle de la compagnie sans jamais agir dans ce sens.

De son côté, Royal Air Maroc a réduit ses investissements dans l’optique de son retrait. Impatiente, elle a posé un ultimatum à l’Etat sénégalais au mois de mars afin qu’une feuille de route de son désengagement soit établie avant l’été. La seule conséquence a été une assignation en référé de Royal Air Maroc devant le tribunal de Dakar le 1er avril.

{mosgoogle}Royal Air Maroc n’a donc pas longtemps hésité avant de retirer à la compagnie sénégalaise les deux Boeing 737-700 qu’elle continuait à lui fournir, ne lui laissant que deux appareils, un B737-700 et un Q300. Parallèlement, l’Etat sénégalais a ordonné la saisie de ses comptes par l’agence de recouvrement des taxes aéroportuaires.

Air Sénégal avait déjà perdu la confiance de ses fournisseurs depuis plusieurs mois en raison de ses conflits internes et ceux-ci ne lui faisaient plus crédit. A présent, elle ne peut plus régler ses achats, la location de ses appareils ni ses créanciers. Elle n’avait donc d’autre issue que d’arrêter ses activités.

Visitez sous le manguier