La Nouvelle Tribune

Hostile à leur implication dans le processus d’édification des Etats-Unis d’Afrique

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter
Et pour cause ! Le président Museveni continuerait de brandir contre les rois de son pays venus à Addis-abeba, des menaces d’emprisonnement qu’il leurs avait déjà faites sur place au cours du sommet où il leur avait interdit de prendre la parole jusqu’à ce que le guide libyen, saisi, soit intervenu, se souvient sa majesté Gbaguidi Tosso, se demandant ce que peut bien craindre ce dirigeant si ce n’est peut-être le poids des rois et souverains dans l’accélération du projet d’édification des Etats-Unis d’Afrique. Un projet auquel, ajoute-t-il, « plusieurs dirigeants africains sont réfractaires ». q Souleymane Boukari