La Nouvelle Tribune

Religion

Espace membre

Le clergé camerounais soutient le pape 
Les évêques du Cameroun estiment qu'une "certaine presse" a fait de la "désinformation", créant la polémique autour des des propos sur les préservatifs et la lutte contre le sida du pape Benoît XVI lors de son voyage en Afrique.
"Une certaine presse s'est fait l'écho d'un malaise qu'auraient suscité les propos du Saint-Père sur l'usage des préservatifs et sur le VIH-sida", affirme la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, dans une réaction à "une telle désinformation".
Le pape au Cameroun
Les évêques "s'étonnent de ce que les journalistes ne retiennent de cette déclaration du pape (...) que l'opposition aux préservatifs, occultant toute l'action de l'Eglise sur la lutte contre le sida et la prise en charge des malades". Ils accusent "les médias occidentaux notamment (d'avoir) oublié les autres aspects pourtant essentiels du message africain du Saint-Père sur la pauvreté, la réconciliation, la justice et la paix".
{mosgoogle}
"Ceci est très grave, lorsqu'on sait le nombre de morts que causent d'autres maladies en Afrique et sur lesquelles il n'y a aucune publicité véritable, lorsqu'on sait le nombre de morts que causent en Afrique les luttes fratricides dues aux injustices et à la pauvreté", écrivent-ils. Ils assurent ne pas nier "pour autant pas la réalité du sida, ni son effet dévastateur dans les familles au Cameroun".
(AFP)