La Nouvelle Tribune

Afrique de l'Ouest

Espace membre

CEDEAOLa CEDEAO va définir les frontières maritimes avant l'échéance de l'ONU
Les Etats membres de la  Communauté économique des Etats d' Afrique de l'ouest (CEDEAO)  sont prêts à définir des frontières maritimes avant l'échéance du  13 mai fixée par la Convention des Nations Unies sur le droit de  la mer (CNUDM). 
La commission de la CEDEAO a fait entendre sa décision dans un  communiqué publié mardi à Abuja à l'issue de sa réunion  ministérielle sur la délimitation des frontières maritimes, a  rapporté mercredi l'agence de presse du Nigeria.

     La réunion a indiqué que les faibles ressources techniques et  financières ainsi que le manque d'expertises et de capacités  concernées consituent une entrave aux Etats membres.

     Les ministres de la CEDEAO ont recommandé aux Etats membres de solliciter officiellement l'assistance du gouvernement norvégien  pour présenter leurs informations préliminaires avant l'échéance,  a indiqué le communiqué.

     Hakon Gulbrandsen, vice-ministre norvégien du Développement  international, qui était présent à la réunion, a réitéré la  volonté de son pays d'aider les Etats membres pour respecter  l'échéance du 13 mai.
{mosgoogle}
     La réunion a conclu avec l'organisation d'un atelier de  travail de deux jours à Accra à partir du 25 février pour que cinq Etats membres puissent considérer les problèmes techniques  concernant les propositions préliminaires.

     Selon le communiqué, les pays concernés sont le Nigeria, le  Ghana, la Côte d'Ivoire, le Bénin et le Togo. La CNUDM a fixé au  13 mai 2009 la présentation des rapports établis par les Etats  membres cherchant à définir les limites extérieures de leurs  plaques continentales.