La Nouvelle Tribune

France

se connecter
se connecter

Ces pièces proposées aux enchères, qui "ont pour la plupart servi pour des rites ou sont des objets usuels", ont "appartenu à M. Mobutu, à son conseiller et à son médecin", a indiqué Aurèle Biraben, commissaire-priseur à Bergerac, évoquant une "vente très importante".

Les objets issus de la collection de l'ancien président zaïrois représentent "25%" de la vente, selon Serge Moulinier, l'expert ayant estimé la collection. Selon ce dernier, les pièces proposées, parmi lesquelles se trouvent notamment des "statues, masques, appuie-nuques, peignes, cuillères", proviennent de la République démocratique du Congo mais aussi "de toute l'Afrique".
(Le figaro)