La Nouvelle Tribune

La Russie va livrer du matériel de guerre à l'Iran

Espace membre

La Russie a annoncé vouloir livrer des batteries antiaériennes S-300 à son partenaire iranien. Cette décision fait suite à l'avancement des négociations entre l'Iran et les occidentaux. Rappelons que la Russie avait bloqué la livraison de ce matériel en 2010 pendant la crise entre l'Iran et les USA. Une résolution de l'Onu d'alors interdisait également la livraison de tout matériel de guerre à l'Iran.

Ce dernier avait dans la foulée saisit des instances d'arbitrage pour exiger de son partenaire la livraison du matériel acheté. Cette livraison révèle également la volonté de la Russie de sécuriser ses arrières en armant ses partenaires. Seuls contre tous, le pays de Vladimir Poutine a besoin de s'entourer de pays plus forts capables de la soutenir en cas de problèmes. Cette décision n'a bien évidemment pas plu à l'ennemi juré de l'Iran, Israël, qui voit en cette livraison une série d'actions que pourrait entreprendre un Iran moins isolé, pour s'armer et non pas améliorer les conditions de vie des populations.

Les Etats-Unis ont également rappelé que les discussions en cours avec l'Iran ne devraient en aucun cas favoriser des livraisons d'armes à l'Iran. Mais la Russie, selon Sergueï Lavrov n'avait pas interrompu la livraison d'armes en raison de l'interdiction de l'ONU, mais pour faciliter un dialogue entre l'Iran et les occidentaux. Il n'y a donc plus, toujours selon liui, de raisons de maintenir cette interruption vu que le dialogue tant recherché a actuellement lieu