La Nouvelle Tribune

Thaïlande: Yingluck Shinawatra bannie de la politique pour 5 ans

Espace membre

190 voix pour et 19 contre. C’est par ce vote massif que l’Assemblée nationale thaïlandaise, dont les membres sont entièrement désignés par la junte au pouvoir, a adopté ce vendredi 23 janvier 2015 une procédure de bannissement de l’ex-premier ministre Yingluck Shinawatra de la vie politique. 

Elle est ainsi interdite de toute activité politique pendant les cinq prochaines années. Mais ce n’est peut-être pas le plus grave pour celle qui a été déchue de son poste de premier ministre en main dernier par un coup d’Etat militaire. Des poursuites pénales seront engagées contre elle. Et elle pourrait écoper d’une peine allant jusqu’à 10 ans de prison.

Ces poursuites judiciaires, annoncées par le procureur général, concernent un programme de subventions agricoles. L’ex-premier ministre et son parti sont en fait accusés d’avoir utilisé ce programme à des fins électoralistes, en permettant notamment à des proches du régime de s’en être enrichis de façon inappropriée. Yingluck est aussi accusée d’avoir fermé les yeux sur les cas de corruption et d’enrichissement illicites concernant ce programme. Ce que conteste l’ex-chef de gouvernement qui a déclaré aux députés avoir fait ouvrir des enquêtes lorsque les soupçons de corruption lui sont parvenus. En tout cas les nouvelles ne sont pas bonnes pour le clan Shinawatra.