La Nouvelle Tribune

Cameroun : Boko Haram marche sur une localité de l’extrême nord

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Boko Haram  s’est de nouveau illustrée dans l’extrême nord du Cameroun. De samedi nuit à ce dimanche, à Achigachia dans la partie septentrionale du Cameroun, la secte islamiste a mis en déroute une brigade d’infanterie motorisée. 

Selon des sources sécuritaires, d’intenses combats ont opposé les combattants de la secte islamiste nigériane et les soldats camerounais qui auraient battu en retraite. Sur  la localité également vidée de ses habitants qui ont fui, flotterait selon les mêmes sources, le drapeau de la secte  islamiste.

La localité d’Achigachia avait été reprise  à Boko Haram en août par l’armée camerounaise après une série d’opérations militaires dirigées contre la secte dans le but de libérer et d’assurer la sécurité des populations ployant  sous le joug des djihadistes.

A  plusieurs reprises Boko Haram est parvenue à infiltrer le dispositif sécuritaire dans la localité et d’autres villages voisins et y a mené des  attaques qui ont coûté la vie à des soldats camerounais.

A l’instar d’Achigachia, les soldats camerounais et les éléments de Boko Haram se livrent régulièrement des combats dans d’autres localités de l’extrême nord comme Amchildé, Limani ou encore Kousséri.