La Nouvelle Tribune

Piratage Sony : Obama traité de «singe» par Pyongyang à nouveau sans internet

Espace membre

La Corée du Nord une nouvelle fois sans internet. Ce samedi 27 décembre 2014, internet et le réseau 3G ont été coupés sur l’ensemble du pays. Et ce, pendant environ 120 minutes, de 19 heures 30 locales à 21 heures 30. 

Cette coupure est la troisième après celles du lundi pendant 9 heures d’horloge et du mardi derniers consécutives au piratage de la firme Sony Pictures qui s’appretait à mettre sur le marché une comedie parodiant Kim Jong-Un, le leader coréen. “Interview qui tue”, le film de Sony Pictures est le recit d’un complot fictif de la CIA en vue d’assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un. Le film devait sortir le jour même de noël quand est intervenu le piratage pour lequel Washington a rendu responsable Pyongyang.

Obama un “singe”

La coupure de ce samedi, selon le recoupement des faits, est intervenue quelques temps après que la Corée du Nord ait accusé les Etats-Unis de l’avoir coupé du monde en privant les réseaux de connexion du pays d’internet. Les responsables de la Commission nationale de défense nord-coréenne (NDC) ont fait un commentaire dans lequel ils ont comparé les paroles et les actes du président américain, Barack Obama, à ceux d’un  «singe dans une forêt tropicale». Ils ont également menacé Wahington de coups mortels au cas où le gouvernement américain continuerait à être “arrogant, despotique et à utiliser des méthodes de gangsters’’.