La Nouvelle Tribune

Cameroun : cuisant échec pour Boko haram contre l’armée

Espace membre

La secte islamiste Boko haram ne connait pas que des victoires dans l’exécution de ses plans meurtriers. L’armée camerounaise lui a infligée une énorme correction selon des informations émanant des responsables de la sécurité et du ministère de la défense du Cameroun. 

La secte islamiste a perdu 116 de ses combattants pendant un assaut qu’elle a lancé mercredi, contre un camp de l’armée camerounaise ont-t-ils indiqué. L’accrochage a eu lieu à Amchidé, une ville de l’extrême nord du Cameroun partageant une frontière avec le Nigéria. Les éléments de Boko haram ont d’abord attaqué un convoi de l’armée dans lequel se trouvaient des véhicules de l’unité d’élite des Bir le bataillon d’intervention rapide) qu’ils ont pris dans une embuscade.

La riposte farouche des forces camerounaises a tourné l’attaque en défaveur des assaillants selon le ministère camerounais de la défense qui félicite l’armée de son pays. Cette attaque n’était pas la seule de la journée de mercredi. Selon le ministère de la défense, d’autres combattants de la secte Boko haram ont attaqué des camps militaires et ont aussi essuyé de grandes pertes échec avec la riposte instantanée et appropriée des soldats camerounais. Cet échec est l’un des plus cuisants qu’enregistre Boko haram dans ses multiples attaques aussi bien au Nigéria qu’au Cameroun voisin où elle a effectué des incursions meurtrières dans des villages pillés et brûlés aux passages de ses combattants. L’armée camerounaise a cependant perdu un officier lors de l’attaque a appris le ministère de la défense qui aussi annoncé qu’un autre officier n’est pas encore de retour dans le rang de son unité.