La Nouvelle Tribune

Bourbier libyen : les 4 vérités de Deby à l’occident

Espace membre

Désignés comme principaux auteurs de ce qu’il convient d’appeler désormais le bourbier libyen, les pays occidentaux qui ont contribué à l’élimination du régime de Mouammar Kadhafi sont appelés à finir le boulot. Tour à tour, à la tribune du forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, les présidents sénégalais, tchadien et malien ont craché aux occidentaux leurs quatre vérités. 

Pour eux, ils ont l’obligation de venir mettre de l’ordre dans le désordre qu’ils ont semé en Lybie. Prenant à contre-pied le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, qui a appelé les pays africains à prendre en main le destin sécuritaire du continent en unissant leurs forces, le président tchadien a déclaré que la solution à la situation en Lybie « n’est entre nos mains ». Pour lui, cette solution est avec l’Otan. C’est à « l’Otan qui a créé le désordre « de « ramener l’ordre » a-t-il déclaré.

Sans aller par quatre chemins, le président tchadien a lancé aux occidentaux, qu’ils avaient juste voulu assassiner Kadhafi, « pas autre chose ». Et quand on a fini une telle mission, on devrait assurer le service après vente que l’Otan a manqué de faire selon M. Deby. Il n’y pas que l’Otan, le chef de l’Etat tchadien accuse aussi l’Onu qui a joué l’ordonnateur. Etant donné que l’Otan apparaît à son analyse comme le bras armé de l’Onu, Deby assure que seul l’Otan a les ressources pour aller combattre le terrorisme qui s’est implanté en Libye. Quant au rôle que les pays africains auront à jouer, il a fait savoir qu’ils n’auraient qu’à accompagner une opération de telle nature.