La Nouvelle Tribune

Terrorisme: un réseau de l’EI démantelé au Maroc

Espace membre

Une cellule terroriste qui recrute des femmes marocaines et espagnoles pour les combattants de l’organisation Etat islamique a été démantelée par les services de sécurités marocains et espagnols, a annoncé mardi le ministère de l’intérieur du Maroc.

Il s’agit d’un réseau opérant dans les villes de Fnideq, Sebta, Melillia et Barcelone. Composée d’hommes mais aussi de femmes, la cellule démantelée recrute des femmes volontaires endoctrinées pour être employées dans des missions de kamikazes ou mariées à des combattants de l’organisation terroriste Etat islamique.

Selon le ministère de l’intérieur marocain, deux chefs de la cellule terroriste ont été arrêtés à Fnideq au Maroc et cinq autres personnes complices ont été prises à Barcelone, Sebta et Melillia par la  police espagnole. Le groupe arrêté, indique le communiqué du ministère de l’intérieur marocain, préparerait, de concert avec des jhadistes marocains de l’Ei, des attaques terroristes sur le territoire du royaume chérifien.