La Nouvelle Tribune

Soutien à la transition au Burkina : la Bad promet 40 milliards Cfa

Espace membre

Les autorités choisies pour  diriger la transition au Burkina Faso viennent de trouver en la Banque africaine de développement un partenaire pour réussir  la missions à elles confier. 

L’institution financière, selon des sources du ministère burkinabè de l’économie  et des finances, a pris un engagement  ferme d’accorder un financement de 40 milliards de francs Cfa au Burkina Faso pour soutenir  le pays dans cette période cruciale qu’elle traverse.

Ce financement entre dans le cadre  du programme de coopération de la Banque africaine de développement dont les relations avec le pays des hommes intègres remontent à 1970.

Elle a déjà investi près de 950  milliards de francs Cfa au Burkina Faso où ses projets en cours de réalisation sont évalués à 304 milliards  de francs Cfa.

Les relations entre la Bad et le Burkina sont au beau fixe et l’institution financière envisage accompagner le pays de Thomas Sankara  dans la construction d’infrastructures, dans la mise à disposition d’appui  budgétaire et de  réalisation de projet dans le domaine de l’énergie.