La Nouvelle Tribune

Etats-Unis : New-York en ébullition après le non-lieu dans l'affaire du décès d'un noir appréhendé par la police

Espace membre

Ce mercredi 3 décembre, la ville américaine de New-York était en ébullition. Dans la soirée de ce mercredi, plusieurs quartiers ont en effet été pris d’assaut par des populations sorties nombreuses dans les rues pour protester contre une décision de justice rendue plus tôt dans la journée. 

Cette décision qui a suscité l’émoi des populations est relative à l’abandon de poursuite contre un policier blanc qui serait responsable de la mort par asphyxie d’un noir en juillet dernier lors de son interpellation. Ceci, alors qu’une vidéo tournée par un témoin  de la scène montre, Eric Garner, le noir, demandé à ses bourreaux venus l’arrêter pour vente illicite de cigarettes de le lâcher. Dans une autre séquence de la vidéo, on voit l’un des policiers enrouler son bras autour du cou de M. Garner comme pour l’étrangler.

C'est donc la décision du grand jury qui semble ignorer cette vidéo qui a conduit aux mouvements de protestation des populations. Ces dernières ont envahi plusieurs rues bloquant la circulation sur de nombreux axes routiers de la ville. Sur les nombreuses pancartes que portaient les manifestants qui scandaient des bouts de phrases prononcées par Eric Garner dans la vidéo : "Je ne peux pas respirer", on pouvait lire des inscriptions du genre : "la vie des noirs compte".

Drame de Ferguson : racism or not !?

La décision du grand jury, intervient après celle prononcée le 24 novembre dernier en faveur du policier blanc qui avait tiré en août passé sur un jeune noir à Fergusson.

Signalons que pour savoir si oui ou non Eric Garner a été étranglé par le policier, le ministère de la Justice a annoncé l’ouverture d’une enquête fédérale.