La Nouvelle Tribune

Egypte : peine capitale pour 188 personnes jugées pour la mort de 13 policiers

Espace membre

Accusées d’avoir pris part à la manifestation du 13 août 2013 qui a coûté la vie à 13 policiers au Caire, 188 Egyptiens ont été condamnés mardi à la peine capitale. Pour chaque policier tué ce 13 août, la justice égyptienne veut ainsi 14 à 15 têtes de manifestants pro-Morsi. 

Cette manifestation, qui se tenait peu après la destitution en juillet 2013, du président Mohamed Morsi avait été réprimée dans le sang par les forces de l’ordre lancées à l’assaut des islamistes par les autorités militaires. Le bilan de cette répression était d’au moins 700 morts. Un nombre qui a déjà été doublé puisque depuis cette destitution du président Morsi plus de 1400 personnes ont été tuées dans des répressions policières.

Selon les autorités égyptiennes, les 188 personnes condamnées à mort parmi lesquels 143 sont actuellement des détenus, avaient attaqué ce jour-là, un commissariat dans le village de Kerdasa. Ce verdict est toutefois encore provisoire, le 24 janvier prochain, le tribunal devrait encore se réunir pour un verdict final. Et avec un peu de chance, certains d’entre eux verront leur peine commuée en peine de prison.