La Nouvelle Tribune

Togo : Faure se donne du courage avec de beaux discours

Espace membre

« Je crois que ce vers quoi nous devons tous tendre, c’est la stabilité et surtout le respect des dispositions constitutionnelles ». Ces propos du président togolais Faure Gnassingbé qui, depuis Accra, la capitale ghanéenne, se prononçait sur les mouvements de protestation en cours dans son pays, sont biens beaux. 

Mais ils ne suffiront pas à lui épargner un destin à la Compaoré s’il fait la sourde oreille aux désirs du peuple togolais qui pourraient bien aller à l’école de son voisin burkinabé. Le Président togolais qui se dit attaché au respect rigoureux de la constitution en vigueur semble ne pas entendre les Togolais qui réclament une modification de la disposition relative à la non limitation du nombre de mandat dans cette constitution de 2002.

Sur ce, la sécrétaire général e de la Cdpa, un parti d’opposition ,Brigitte Adjamagbo, explique que cette constitution n’est pas celle que défendent les Togolais qui réclament la disposition de la limitation du nombre de mandat contenue dans la constitution de 1992, dans son article 59 qui a été supprimé sans aucun consensus politique et sans consultation du peuple. Il y a donc lieu que le Président Faure se décide à parer au plus pressé avant que les choses ne prennent une autre tournure.