La Nouvelle Tribune

Irak : désormais, environ 3000 soldats américains pour combattre l’EI

Espace membre

Le contingent américain déployé en Irak dans le cadre de la lutte contre l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) va quasiment doubler dans les tous prochains jours. Le Pentagone, département américain de la Défense, a annoncé ce vendredi 7 novembre 2014 l’envoi de 1500 conseillers militaires supplémentaires. 

Ils s’ajouteront aux 1400 déjà sur le terrain. Faisant ainsi passé le nombre de conseillers militaires déployés par l’administration Obama en Irak à 2900. La Maison Blanche insiste que les 1500 nouveaux soldats, tout comme les 1400 anciens, ne vont pas s’engager directement dans les combats. Leur mission est d’entrainer l’armée régulière irakienne et les combattants kurdes dans la guerre contre l’Etat Islamique. Mais contrairement au premier contingent, les 1500 conseillers annoncés par le Pentagone seront déployés hors d’Irak et d’Erbil, la capitale du Kurdistan européen, situé au nord du pays. Théoriquement, leur mission va durer environ un an ; dont trois mois pour la préparation des sites d’entrainement  et sept mois environ pour la formation.

Il faut noter que l’armée américaine n’est plus la seule force étrangère engagée dans la lutte contre l’EI qui fait la pluie et le beau temps dans une partie de l’Irak et de la Syrie. Les Etats-Unis sont le maître d’orchestre d’une coalition internationale regroupant les pays occidentaux, leurs alliés et des pays du Golfe.