La Nouvelle Tribune

Oscar Pistorius : le jour du destin, bagne ou peine de substitution ?

Espace membre

Prison ou peine de substitution ? Oscar Pistorius le champion paralympique sud-africain accusé de d’homicide involontaire sur sa petite amie Reeva Steenkamp sera fixé sur son sort ce mardi.

Le feuilleton de son procès qui a tenu en  haleine le monde entier pendant sept mois écrira un de ses derniers épisodes à Johannesburg. La juge Thokozile Masipa rendra sa décision ce jour. Les deux camps, la défense et l’accusation, qui se sont heurtés dans leurs plaidoiries la semaine dernière, croisent les bras pour recevoir cette sentence.

Pour la défense qui a évoqué un cas de crime similaire dans le passé pour appeler la juge à épargner la prison à l’athlète, la sentence devrait être une peine de substitution. Ce que rejette niet, l’accusation qui estime que la peine doit être un emprisonnement d’au moins  10 ans.

D’un côté comme de l’autre, les avocats assurent que leur proposition est la meilleure qui puisse obtenir l’assentiment de la société sud-africaine.