La Nouvelle Tribune

Financement anti - Ebola : seulement 100.000 dollars disponible sur 20 millions promis à l’Onu

Espace membre

Les moyens manquent cruellement pour une riposte mondiale efficace contre l’épidémie d’Ebola qui inquiète le monde entier. Lors d’une conférence de presse tenue jeudi, le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon s’est plaint du déficit financière relevé sur le fonds spécial des Nations unies qui n’a que 100.000 dollars de disponible sur les 20 millions promis à l’Onu. 

Ce manque criard d’argent que M. Ki-Moon juge excessivement préoccupant, freinera la mise en application des plans de ripostes élaborés pour aller en guerre contre le virus qui a déjà fait plus de 4000 morts et continue d’agiter le monde en créant la psychose générale partout où il est évoqué. Alors que les grandes puissances lambinent à honorer leurs promesses, c’est la Colombie seule qui a donné sa part, à savoir les 100 .000 dollars disponibles. Il faut aussi noter que les 20 millions de dollars recherchés sont loin du milliard dont on a besoin selon l’Onu pour faire efficacement face à ce virus qui décime l’Afrique de l’Ouest et provoque la panique en occident. Selon le Secrétaire général, au-delà des promesses, il faut qu’on passe aux actes sinon ce serait regrettable.