La Nouvelle Tribune

Bolivie : et de trois pour Evo Morales

Espace membre

Arrivé au pouvoir en 2006 puis  réélu en 2009, le président bolivien Evo Morales vient de décrocher un troisième mandat. Cet anti-impérialisme dirigera encore la Bolivie pour les cinq prochaines années. 

Ainsi en a décidé la grande majorité des électeurs du pays qui se sont rendus aux urnes ce dimanche 12 octobre dans le cadre du scrutin présidentiel. Selon les résultats officieux de certains instituts divulgués par les medias locaux, Evo Morales s’en est sorti avec 61% des voix, devançant largement son challenger direct Doria Medina. Le candidat du parti Unité Démocratie n’a pu obtenir la confiance que de 24% des électeurs. Les trois autres candidats se sont partagé les 15% des suffrages restants.

Si ces résultats se confirment, Evo Morales va gouverner avec une large majorité au Parlement. Etant donné qu’il aurait obtenu à la Chambre basse 111 sièges sur 130, puis 25 sénateurs sur 36.