La Nouvelle Tribune

Centrafrique : un casque bleu tué dans l’attaque d’un convoi de la Minusca

Espace membre

Moins d’un mois après leur déploiement en Centrafrique,  les casques bleus déplorent déjà un mort dans leur rang.  Dans la soirée de ce jeudi, des individus armés ont attaqué près de la capitale Bangui, un convoi des soldats pakistanais appartenant à la Mission de l’Onu en Rca (Minusca). Un soldat a trouvé la mort et 08 autres ont été blessés selon les sources officielles.  

Cette attaque meurtrière contre les casques bleus envoyés pour pacifier le pays apparaît inadmissible aux yeux du Général Babacar Gaye, chef de la Minusca qui a indiqué que cette force d’intervention onusienne a été déployée en Centrafrique sur la demande insistante des Centrafricains eux-mêmes. Il ne comprend donc pas pourquoi, les casques bleus devraient devenir la cible d’individus armés.

La désolation observée chez le général Gaye est aussi perceptible chez le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon qui a indiqué que la nouvelle de ce crime contre les casques bleus l’a conduit dans une consternation profonde. Tout comme le Général, M. Ban Ki-Moon condamne le fait que des Centrafricains s’en prennent aux hommes de la Minusca dont l’objectif est de contribuer à la pacification de leur pays.

A partir de cet instant le Secrétaire général de l’Onu demande aux autorités du pays de prendre les mesures adéquates pour éviter ces types d’actes de violence regrettables. La minusca, faut-il, le rappeler a été déployée en Centrafrique le mois dernier et son effectif est de 12.000 hommes.