La Nouvelle Tribune

Décès d'un patient atteint d'Ebola aux USA : les autorités renforcent les contrôles dans les aéroports

Espace membre

Le virus Ebola continue de semer terreur et désarroi et ce pas seulement en Afrique. En effet, Thomas Eric Duncan, le premier cas de contamination hors d'Afrique est décédé d'après les autorités médicales de l'hôpital dans lequel il était soigné. Il revenait d'un voyage au Libéria, un des foyers du virus et avait déclaré la maladie sur le sol américain.

Pour palier ce genre de situation, les autorités américaines ont décidé de renforcer les contrôles dans les aéroports qui reçoivent fréquemment des visiteurs ou des américains de retour des pays d'Afrique de l'Ouest touchés par la maladie. Il s'agit principalement de l'aéroport John Kennedy de New York,de l'aéroport de Newark Liberty, près de New York de celui de Dulles à Washington, d'O'Hare à Chicago et de Hartsfield-Jackson à Atlanta. Une prise de température sera systématique et un formulaire non encore divulgué devra être rempli par toute personne venant de ces zones. Même si, pour le moment, le CDC, l'agence américaine de santé, ne prévoit pas d'épidémie sur le sol américain, tout porte à croire que le gouvernement veut à tout prix minimiser les risques.

En europe, l'Espagne fait face depuis quelques jours à une psychose suite à la contamination d'une aide-soignante d'un hôpital de madrid.