La Nouvelle Tribune

Boko Haram : Boni Yayi et ses pairs pensent à une solution commune

Espace membre

Un sommet régional contre Boko Haram, la secte islamiste qui opère dans le nord du Nigéria et dans certaines régions du Cameroun, s’est ouvert ce mardi à Niamey dans la capitale nigérienne. A ce sommet auquel prend part le chef de l’Etat béninois Thomas Boni Yayi,  sont aussi invités les chefs d’Etat du Nigéria, du Tchad et du Cameroun.

Le souhait du chef de l’Etat nigérien Mahamadou Issifou qui avait déjà annoncé la tenue de ce sommet, est que les pays de la sous-région unissent leurs forces pour faire front commun contre la secte islamiste, visiblement plus forte que le Nigéria où elle a installé son QG.

Cette action commune se présente comme la seule issue pour lutter efficacement contre Boko Haram dont l’appétit expansionniste est sans limite. Les chefs d’Etats présents à ce sommet qui ont unanimement reconnu l’urgence de cette convergence d’action, devront réfléchir à trouver de nouvelles politiques efficaces de contrôle de leurs frontières afin d’intercepter les hommes de Boko Haram dans leurs déplacements de même que pour éviter qu’ils viennent enrôler des hommes sur leurs territoires.