La Nouvelle Tribune

Algérie : des islamistes abattent deux militaires à Sidi Bel-Abbès

Espace membre

L’armée algérienne a déploré dimanche la perte de deux de ses soldats tués par des islamistes à Sidi Bel-Abbès. Les deux militaires ont trouvé la mort dans une attaque surprise des islamistes armés au moment où ils étaient en mission d’inspection dans une centrale électrique de la société Sonelgaz.

Cette attaque est survenue une semaine après l’enlèvement suivi de la décapitation d’Hervé Gourdel dont le corps est encore activement recherché par les soldats algériens.

Comme la Kabylie, la région de Sidi Bel-Abbès située à plus de 400km à l’ouest de la capitale, Alger, est aussi habituée  à des attaques de jihadistes qui s’en prennent souvent aux corps armés comme ce fut le cas en juillet avec l’explosion d’un engin qui a coûté la vie à des soldats.

Ces attaques terroristes inquiètent le gouvernement algérien qui s’emploie à corser ses mesures de sécurité pour limiter les incursions meurtrières de jihadistes.