La Nouvelle Tribune

Otage français en Algérie : François Hollande ne cède pas au chantage

Espace membre

Malgré le chantage des ravisseurs d'Hervé Gourdel, l’otage français de 55 ans kidnappé ce dimanche, la France ne renoncera pas à son engagement militaire en Irak. C’est ce qu’assure le Président français, François Hollande à qui les ravisseurs avaient donné 24 heures pour ordonner la cessation des frappes françaises sur les positions stratégiques de l’EI en Irak au risque que l’otage soit décapité. 

Le délai a expiré et jusqu’à présent nul ne sait ce qu’il est advenu du sort du guide de haute montagne enlevé. A New York, François Hollande qui prend part à l’Assemblée générale des Nations-Unies s’est montré imperturbable. Malgré la gravité de la situation, il a assuré que son pays ne cèdera pas. Un grand détachement de forces algériennes fouille actuellement la région de Kabylie dans l’est d'Alger à la recherche du guide enlevé.