La Nouvelle Tribune

Etat islamique : les jihadistes déclarent la guerre aux Etats-Unis et leurs alliés

Espace membre

Elle est désormais ouverte. La guerre entre l’Etat islamique (EI) et les Etats-Unis et leurs alliés est désormais ouverte. Ce lundi, dans un message publié en diverses langues, l'organisation jihadiste qui sévit en Syrie et en Irak a en effet appelé les personnes acquises à sa cause à riposter à l’attaque menée contre elle. 

Ceci en tuant les ressortissants des Etats-Unis, de la France, de l’Australie, du Canada et de tout autre pays formant la coalition internationale contre le mouvement. «Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen --en particulier les méchants et sales Français-- ou un Australien ou un Canadien, ou tout (...) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière», a appelé le porte de l’EI, Abou Mohammed al-Adnani.

On s’imagine que comme toute guerre jihadiste ou terroriste, cette opposition entre l’EI et les pays de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis ne déroulera pas suivant les normes de guerre conventionnelle. Mais plutôt sous forme d’attentats-suicides, d’attentats au véhicule piégé et autres modes de combats propres aux jihadistes. Et c’est d’ailleurs ce que confirme Le Figaro.fr qui, citant Reuters, évoque les stratégies de combats conseillées par les jihadistes à leurs partisans. «Si vous ne pouvez pas trouver d'engin explosif ou de munition, alors isolez l'Américain infidèle, le Français infidèle, ou n'importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le...», a rapporté le média français. Voilà donc avertis les pays formant la coalition internationale, qui à en point douter, devaient s’attendre à cette réplique de la part de leurs adversaires.