La Nouvelle Tribune

Nigéria : pacte de non-agression entre Boko Haram et l’armée ?

Espace membre

Voici qui fera trembler bien de Nigérians  et autres personnes sensibles à ce qui se passe au pays de Goodluck Jonathan. Selon des sources anonymes au sein de l’armée nigériane, il y aurait eu récemment  un deal secret entre elle et  la secte islamiste Boko Haram.

Il s’agit d’un pacte de non-agression secrètement signé entre l’armée nigériane et son ennemi  juré Boko Haram. Ce pacte, indiquent ces sources, stipule que l’armée nigériane ne s’aventurera pas à intervenir dans les régions placées sous califat de la secte islamiste et en échange Boko Haram se gardera de ne pas faire des incursions dans la ville de Maiduguri.

Aucune autorité politique locale n’est impliquée dans ces discussions qui ont lieu entre les deux parties, ont assuré les informateurs rapportés par alwihdainfo. L’armée nigériane accuse ces autorités politiques d’être de connivence avec la secte islamiste. Raison pour laquelle elles s’obstinent à ne pas mettre à leur disposition des moyens militaires pour combattre véritablement la secte islamiste.

Toujours est-il qu’une telle entente entre l’armée et la secte islamiste qui détient encore plus de 200 filles dans ses bases secrètes ne pourrait pas être bien accueillie par les familles de ces jeunes otages dont certaines auraient été déjà mariées de force. Cette révélation est faite au lendemain d’un appel du sénat nigérian adressé au Président Goodluck Jonathan pour enclencher une guerre sans merci à Boko Haram.