La Nouvelle Tribune

Ukraine : vers un cessez-le-feu entre Kiev et les séparatistes

Espace membre

En Ukraine, il pourrait y avoir un accord de cessez-le-feu entre Kiev et les séparatistes pro-russes dans les heures qui suivent. En effet, il est prévu ce vendredi 5 septembre 2015 à Minsk, à Biélorussie, une réunion sur les combats dans l’est de l’Ukraine. Représentants de Kiev, Moscou, l’Osce et des rebelles se retrouvent donc pour parler trêve. 

Petro Porochenko, président ukrainien a promis donner les ordres pour un cessez-le-feu si la réunion de Minsk a lieu et débouche sur des notes de satisfaction pour Kiev. Il s’est dit « prudemment optimiste » lors de la réunion de l’Otan qui se tient à Newport, Pays de Galles. Les milices séparatistes ont pris le même engagement. Ils sont aussi prêts à observer une trêve si les pourparlers débouchent sur « un accord et si les représentants de l’Ukraine signent un plan de règlement politique.»

Au fond, dans cette exigence, on pourrait voir l’une des idées de Vladimir Poutine. La semaine dernière, le président russe a affirmé qu’il fallait penser au statut politique de ces régions séparatistes de l’est de l’Ukraine. D’ailleurs, malgré cette annonce d’un probable accord de cessez-le-feu, les Etats-Unis accentuent la pression sur la Russie. Washington envisage de nouvelles sanctions contre Moscou. Car, pour l’Occident, Vladimir Poutine est l’homme qui tire les ficelles dans l’est de l’Ukraine en apportant son soutien aux rebelles. Aussi bien à Kiev, Moscou, Bruxelles et Washington, les regards sont tous tournés vers Minsk.