La Nouvelle Tribune

Nigeria : le monde en conclave contre Boko Haram

Espace membre

Des Ministres des Affaires étrangères du Bénin, du Cameroun, du Tchad et du Niger, et des représentants occidentaux et de l'Onu, de l'Union africaine, de la Cédéao et de l'Organisation de la coopération islamique, tiennent ce mercredi au Nigéria, une réunion internationale sur la sécurité et la lutte contre le groupe islamiste armé Boko Haram, qui veut installer un Etat islamique dans le nord-est du pays.

Cette rencontre internationale, selon le ministère des Affaires étrangères du Nigéria, sera consacrée à la mise en œuvre des mesures décidées lors des précédentes réunions et à envisager des mesures internationales pour lutter contre la secte Boko Haram. Mardi, des experts ont,  dans un rapport, averti que « Le Nigeria est sur le point de perdre le contrôle de l'Etat de Borno, y compris de sa capitale Maiduguri ». Rappelons que le groupe Islamiste veut « établir un califat dans le nord-est du pays ». 

Ils ont aussi prévenu que si Borno tombe, des territoires des Etats voisins de Yobe et d'Adamawa pourraient suivre de même que des territoires camerounais frontaliers. Et ce qui risque d’arriver sera «  un scénario similaire à la progression fulgurante de l'Etat islamique en Irak » et en Syrie, estiment-ils.