La Nouvelle Tribune

Rwanda : mauvais temps pour des hauts gradés de l’armée

Espace membre

Au Rwanda, les temps ne sont pas favorables aux hauts gradés de l’armée. Mis aux arrêts pour crimes contre la sécurité de l'Etat, le général à la retraite Frank Rusagara et le colonel Tom Byabagamba ont comparu devant un tribunal vendredi pour être officiellement informés des chefs d’accusation qui pèsent contre eux. 

Le premier est accusé de port d’arme illégal et de propagation de rumeurs en vue de soulever le peuple contre le gouvernement, d'activités visant à ternir l'image du pays. Comme lui, son chauffeur  le sergent retraité François Kabayiza a été arrêté pour obstruction à l’enquête.

Le colonel Tom quant à lui, est aussi accusé de manœuvres visant à opposer le peuple au pouvoir en place. De même que le chauffeur du général Rusagara,  il est accusé d’obstruction à l’enquêteEn dehors de ceux-ci, un autre gradé, le capitaine retraité David Kabuye a également été arrêté et entendu jeudi.

Aucune preuve n’existe contre eux, à en croire Musore Gakunzi, l'avocat du colonel Byabagamba qui a déclaré : « Cette mise en accusation de mon client est injuste (...) il n'y a pas de preuves ». Une demande de remise en liberté de ces hauts gradés a été déposée et selon le porte-parole du parquet Alain Mukuralinda, ils devront attendre jusqu’au vendredi 5 septembre pour  l'audience de demande de remise en liberté.