La Nouvelle Tribune

Nouveau gouvernement en Centrafrique : 3 Séléka - 2 anti-balaka

Espace membre

Tant décrié depuis sa nomination, le Premier Ministre centrafricain Mahamat Kamoun a annoncé vendredi la composition d'un nouveau gouvernement dit de large ouverture avec l’entrée de représentants des deux principaux  groupes armés.

Sur une trentaine de ministres, Les anciens rebelles Séléka se sont vus attribués trois portefeuilles contre deux aux  milices chrétiennes anti-balaka. Les  représentants de la Séléka sont précisément  Mahamat Tahib Yacoub, ministre de l'Elevage, Arnaud Djoubaye Abazène ministres des Transports et  Abdallah Kadre Hassane des Postes et télécommunications.

Du côté des milices anti-balaka, il y a Robert Namséné, ministre de l’Environnement et Romaric Vomitiadé, ministre du Tourisme. A noter que le nouveau cabinet compte deux ministres d'Etat, 27 ministres et deux ministres délégués. Douze des ministres sont issus du gouvernement sortant d'André Nzapayéké.

Reste à savoir si la composition de ce nouveau gouvernement calmera l'ex-Séléka et une grande partie de la classe politique qui avaient contesté la nomination le 10 août du Premier ministre Kamoun.