La Nouvelle Tribune

Pénurie d’électricité en Egypte : le gouvernement Sissi décidé à sortir le pays de l'obscurité

Espace membre

Jusqu’à ce jour, l’électricité continue d’être une denrée rare dans L'Egypte de l’ère post-Moubarak  où on subit des coupures de courant d'une heure pouvant se répéter jusqu'à huit fois par jour dans certains quartiers du Caire. Mais, dès dimanche peut-être, selon les promesses faites mercredi par le gouvernement du maréchal Sissi, la situation pourrait s’améliorer, "Une amélioration notable" plus précisément.

Le Premier ministre Ibrahim Mahlab qui s’exprimait lors d'une conférence de presse avec les ministres de l'Electricité et du Pétrole, après avoir reconnu que le délestage sans précédent que traverse le pays est un "problème sérieux",  a lâché : « il se peut qu'il y ait dès dimanche une sorte d'amélioration progressive, et cette amélioration sera notable ». D'ici fin août poursuit-il, « nous pourrons assurer la fourniture de 50% de l'électricité qui nous manque aujourd'hui ».

La solution envisagée par le gouvernement pour sortir définitivement de ce problème est l’ouverture du secteur de la production électrique "au secteur privé et aux investisseurs". En attendant, dans les mois à venir, indique le ministre du Pétrole et des Ressources minérales Chérif Ismaïl, d'importantes quantités de gaz naturel seront fournies pour l'alimentation des centrales électriques. De quoi apaiser les Egyptiens de plus en plus irrités par la situation.