La Nouvelle Tribune

Barack Obama

Espace membre

L’accomplissement d’une prophétie maternelle ou du rêve luthérien
Depuis le 16 janvier 2007, date à laquelle Barack Obama annonce officiellement son intention de briguer la magistrature suprême des Etats-Unis, il est devenu une curiosité aux yeux de ses compatriotes et du reste du monde entier. 

Tous ou presque se demandaient d’où sortait, ce chétif bonhomme, noir dont le père est un immigrant venu d’un coin perdu dans les forêts sauvages du Kenya. Tous voulaient savoir tout sur cet impétueux juriste, qui s’offre le luxe de défier les fondements d’une Amérique qui croit en un ordre établi : seuls les Blancs pouvaient accéder à la Maison Blanche. Contre toute attente, il bouscule les règles et aujourd’hui, à quatre jours de l’élection présidentielle la plus médiatisée au monde, il force l’admiration. Mieux, à travers son parcours, une prophétie de sa mère, Ann Stanley Dunham est sur le point de s’accomplir, et d’un autre côté, il est en passe de concrétiser le rêve d’un certain Martin Luther King. En effet, alors que le jeune Obama subissait les affres de la ségrégation raciale, plus qu’un réconfort, les mots que lui adressa sa mère ce jour-là, se révèle aujourd’hui comme une prophétie. « Etre noir, dit-elle, c’est hériter d’un grand héritage, d’une destinée particulière et des fardeaux glorieux que nous seuls, les forts, pouvons porter ». Le parcours de cet homme qui vit le jour le 4 août 1961 à Hawaii (Honolulu) semble justifier pleinement ces paroles. Alors qu’il n’avait que sept ans, l’homme qui avait rêvé de voir un jour les Américains de race noire et blanche s’asseoir à la même table et travailler au développement de leur commune nation est assassiné. Il s’agit de Martin Luther King. Quarante ans plus tard, Barack Obama symbolise cette Amérique dont Luther avait rêvé. Cependant, les Américains sauront-ils dominer leur ego pour s’offrir l’espoir perdu pendant les huit ans de Georges Walker Bush ? Rendez-vous le 4 novembre prochain.

Benoît Mètonou

{mosgoogle}