La Nouvelle Tribune

Sanctions occidentales: la Russie riposte avec un « embargo total » sur des produits alimentaires

Espace membre

La Russie a finalement réagi aux nombreuses sanctions prises à son encontre par les Etats-Unis, l’Union Européenne et leurs alliés qui l’accusent de soutenir les milices séparatistes pro-russes en rébellion dans l’est de l’Ukraine. Moscou a décrété pour une durée d’un an un « embargo total » sur la plupart des produits alimentaires en provenance des Etats-Unis, l’Union Européenne, l’Australie, le Canada et la Norvège. 

Les produits concernés sont le bœuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait, les légumes et les fruits. Le décret des sanctions a été signé hier mercredi 06 août par Vladimir Poutine. Et l’embargo prend effet à compter de ce jeudi 07 août 2014. L’annonce de ces mesures a été faite par le premier ministre Dmitri Medvedev, qui a ajouté que le Kremlin étudie la possibilité de fermer son espace aérien aux avions des compagnies aériennes ukrainiennes. L’application de cette mesure aux vols des compagnies américaines et européennes qui desservent l’Asie et le Pacifique est en cours d’examen.

Barack Obama : Il n’y a pas « une nouvelle guerre froide » entre l’Occident et la Russie

Pour rappel, depuis le début de ce bras de fer entre l’Occident et la Russie via l’Ukraine, plusieurs sanctions ont déjà été prises par Washington et Bruxelles contre Moscou. Ces sanctions touchent les secteurs économique, énergétique, bancaire et commercial. Elles incluent des gels d’avoirs et l’interdiction de visa à plusieurs hauts responsables russes réputés proches de Vladimir Poutine.  Moscou avait annoncé à maintes reprises des représailles. Vladimir Poutine et les siens viennent de donner le ton.