La Nouvelle Tribune

Procès de Karim Wade au Sénégal : deux ans de prison ferme pour un partisan du fils de Wade

Espace membre

Le procès de Karim Wade accusé d’enrichissement illicite, fait déjà des victimes collatérales. La Cour a annoncé les couleurs ce lundi en condamnant un partisan du fils de l’ancien président sénégalais à deux ans de prison ferme pour avoir troublé l’audience.

A l’ouverture du procès, Moïse Rampino, 26 ans, a protesté et injurié les magistrats qu’il a traités de "corrompus". Ce que le parquet n’a pas digéré et lui a infligé une peine correctionnelle de deux ans de prison ferme. Ceci en dépit des appels de la défense à avoir recours à une expertise médicale pour vérifier  s'il était "sain d'esprit".

A la barre ce lundi, le partisan  Rampino n’avait cessé de dire que les magistrats étaient "corrompus" et  que le président Macky Sall est un "voleur". Son cas sera à nouveau traité prochainement dans un procès pour outrage à magistrat. Pendant ce temps, à l'extérieur du Palais de justice bien gardé par des  policiers et gendarmes, une foule d'une cinquantaine de personnes qui tentaient d'accéder à la salle où se tient l’audience de Karim Wade en criant « Libérez Karim, libérez Karim! », a été dispersée au moyen de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre.