La Nouvelle Tribune

Election US

se connecter
se connecter
 

«Il n'y avait pas besoin d'un grand épilogue, mais il y en a eu un: l'apparition en direct d'Obama» scandant «Amérique, le temps du changement est venu», ajoute le journal, convaincu qu'à la différence des Raisins de la colère, le «spectaculaire Obama-Rama» aura un «dénouement heureux».
Dans le film promotionnel, qui a coûté entre trois et cinq millions de dollars, selon les experts, Obama est apparu dans un bureau aux allures présidentielles pour dire que l'élection de mardi «sera un moment déterminant», une «chance» en ces «temps difficiles».

Sans citer son rival John McCain, le film «voulait prouver qu'Obama nous comprend, qu'il est concerné par les problèmes des travailleurs et des retraités», écrit USA Today. Il est destiné à «habituer les électeurs à l'idée de le voir dans le bureau Ovale tout en le présentant comme un candidat qui peut comprendre le quotidien des électeurs de la classe moyenne», poursuit le New York Times.
Mais «il est peu probable que ceux qui sont contre le jeune sénateur de l'Illinois soient influencés» par le film promotionnel, juge le Los Angeles Times, estimant que la publicité aura un «effet minime sur le résultat final». 


Chantal Valery
Agence France-Presse
Washington