La Nouvelle Tribune

Mise en place d’une monnaie unique dans la Cedeao : la nouvelle échéance fixée en 2015

Espace membre

Encore un nouveau report pour la mise en place d’une monnaie unique dans l’espace Cedeao. Cette nouvelle échéance,  janvier 2015 a été décidée par les membres du comité technique en charge de la mise en place d'une monnaie unique pour les pays membres de la Cedeao, incluant les pays de l 'Uemoa utilisant le franc CFA et d'autres pays comme le Nigéria (Naira), le Ghana (Cedis) ou encore la Guinée Conakry (franc guinéen).

Ils ont de nouveau suggéré que soit reportée l'entrée en vigueur dès janvier 2015, du régime d'une monnaie commune. Pendant la rencontre organisée le 14 juillet à Lagos au Nigeria, il a été constaté,  comme en 2010, que la plupart des pays ne pourraient pas être en adéquation avec les critères de convergence nécessaires à la mise en place d'un tel régime.

Le comité technique s'est résolu à revoir de 11 à 6, les points de convergence nécessaires à la mise en place de ce régime de monnaie unique.

Désormais seulement trois points sont indispensables et dans certains cas ils ont été allégés. La convergence exige aussi que les pays affichent un déficit public de moins de 3%, un niveau d'inflation inférieur à 10% et à moins de 5% à l'horizon 2019, et enfin des réserves extérieures pouvant soutenir 5 mois d'importations.

Les trois autres critères plus souples, sont un ratio dette/PIB de 70%, des avances de trésorerie des Banques Centrales ne finançant pas le déficit budgétaire à plus de 10% et une variation du taux de change nominal de 10% maximum.